Catégories
Voix-Off

VOIX-OFF – AFNIC

Agence Makheia
Catégories
Booclette

DANIEL BALAVOINE-Idéologie

Tout ça moi je le dis je le pense sincèrement, c’est de la merde !

Qu’on arrête de nous faire croire que tout se passe entre le Socialiste et le Capitaliste !

Il va là-bas pour les enfoirés des pouvoirs qui ont créé des guerres ou qu’elles soient pour des idéologies et des religions et que tout ça c’est de la Saloperie !

Non j’aurais pas le temps ! Je le sais déjà que j’ai pas le temps !  J’ai juste le temps de me mettre en colère. C’est le système de l’information française qui fait comme ça, j’aurais le temps une minute de m’énerver !

Il est là-bas pour utiliser des armes, pour faire le commerce de l’industrie des armes, il est là-bas pour défendre les idées des Russes ou des Américains selon le camp dans lequel on se trouve et des Syriens ou des Palestiniens, et que tout ça c’est de la Merde !

Il faut le dire maintenant au gens, il faut qu’on nous change la vie.

Dire que, sans me cacher, je maintiens, qu’il faut mépriser, vraiment mépriser fortement les gens qui nous souhaitent la souffrance et la guerre,

qu’il faut continuer à se battre pour la paix,

d’ailleurs se battre pour la paix c’est se battre pour la vie,

et la Nature fera le reste !

Et j’emmerde tous les pouvoirs, d’où qu’ils soient quel que soit leur idéologie !

Et j’en ai rien à foutre de tout ça.

Tout ce qui est idéologie nécessite ou bout d’un moment pour la défendre, qu’il y ait une structure, que cette structure soit faite par des hommes, et que tous les hommes sont emmerdants dès qu’ils structurent pour faire des idéologies.

Qu’elle soit de gauche, de droite, du milieu, du centre, qu’elle soit syndicaliste, socialiste, communiste, capitaliste, tout ça est épouvantable et c’est ce qui fait qu’on est dans la merde dans laquelle on vie depuis des éternités

et qu’on le sera encore pour l’éternité et que c’est ça qui est rigolo.

Et heu,.. je dis ce que j’ai à dire sur le ton que je veux, des fois sur le ton que je peux, parce que des fois ma colère, mmm …est plus forte… la colère est plus forte que moi.

Parce que j’ai un caractère primaire et que je me suis laissé emporter.

Mon engagement il est comme ça !

Avant d’être un chanteur je suis un homme, avec ses emportements, ses excès, les colères etc…

Mais que je suis d’abord un homme qui aime la liberté, qui aime l’espoir.

Et que je préfère à avoir à assumer des contradictions qu’à assumer une idéologie qu’on m’aurait inculqué !

Je préfère changer d’avis, me contredire, être perturbé comme je suis, avoir des colères des moments doux et essayer de rester comme je suis.

La jeunesse se désespère.

Elle ne croit plus en la politique Française.

Alors je dis que tout ça suffit et qu’on veut que tous ces gens-là s’en aille !